SHINING dévoile le single ‘Fidelis Ad Mortem » !

image article SHINING dévoile le single 'Fidelis Ad Mortem" !

Le jour est enfin venu de noyer le monde dans une obscurité envoûtante et inéluctable. En effet, le groupe suédois emblématique de black metal dépressif SHINING dévoile aujourd’hui son tout nouvel album studio éponyme ! Formé en 1996 et centré autour de la tête pensante Niklas Kvarforth, connu comme l’un des artistes les plus controversés et musicalement brillants de la scène black metal et au-delà, SHINING présente son onzième album qui prouve que l’unité est encore plus sombre que jamais.Cette sortie s’accompagne d’un troisième single intitulé « Fidelis Ad Mortem », qui ne comporte rien de moins qu’un brillant solo de guitare du virtuose Andy La RocqueKING DIAMOND ), également responsable de la production, de l’enregistrement, du mixage et du mastering de « Shining » au studio Sonic Train« Fidelis Ad Mortem » évoque une atmosphère sinistre et inconfortable qui sera certainement aimée et redoutée à la fois. Ralentie par une instrumentation réduite et des voix intenses, la chanson se fraye un chemin dans les tripes de l’auditeur, lui causant à la fois du tort et du soulagement. Aidé du visualizer qui correspond parfaitement à l’ambiance de la nouvelle chanson et de l’album en général, SHINING va plonger cette planète dans un vide sulfureux auquel vous ne pourrez pas échapper.À propos du titre, Niklas Kvarforth explique : « Fidelis Ad Mortem est une chanson que j’ai écrite en partie en 2001, mais qui m’a toujours semblé étrangement hors contexte par rapport à la vision que j’avais de ce groupe à l’époque, et qui n’a donc jamais été jugée apte à faire partie de l’un des neuf derniers albums qui ont suivi. Cependant, maintenant que SHINING a enfin un line up plus ou moins stable, le groupe m’a convaincu que nous devrions au moins essayer de l’enregistrer, tandis qu’Andy La Rocque m’a donné un coup de pouce dans son rôle de producteur, ce dont j’avais désespérément besoin pour faire ce pas en arrière nécessaire et tomber aveuglément dans des territoires à la fois traîtres et inconnus.Et je suis heureux qu’il l’ait fait, de sorte que ce morceau peu orthodoxe d’art anti-humanitaire puisse enfin être dévoilé publiquement et, je l’espère, continuer à vous inspirer tous. Enfin, il se trouve qu’Andy a trouvé ce moment particulier de productivité si inspirant qu’il a fini par enregistrer les deux solos, mettant en valeur ses compétences brevetées d’une manière remarquablement fougueuse, comme lui seul sait le faire. »

Le titre s’écoute ci-dessous et l’album en intégralité plus bas !

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.