FAWN LIMBS sort la claque Mathcore Metal du mois d’août ! Grind, saxophone et spoken word …

image article FAWN LIMBS sort la claque Mathcore Metal du mois d'août ! Grind, saxophone et spoken word ...

Arty, extrême, expérimental et complètement barré FAWN LIMBS ? Oui très probablement vu que le trio originaire de Pennsylvanie redéfinit à chaque sortie ces mots, et peut-être en bout de piste de notre réflexion le mot : progressif.

Rien ne ressemble plus à un projet mené par FAWN LIMBS qu’à un autre projet mené par des membres de FAWN LIMBS – à l’exemple de LUNG KNOTS (autre projet avec des membres de Fawn Limbs).

Dans tous les cas, on retrouve le goût pour l’exploration interne de sous-genre eux-mêmes issus de l’underground : mathcore, grindcore, noise électronique et jazz cosmique avec un résultat équivalent à un îlot musical si à part du monde qu’il semble de prime abord se composer d’un immense cloaque labyrinthique où se perdre se fait d’abord avec appréhension puis délice.

FAWN LIMBS avait déjà bouleversé les codes et tous les aventuriers sonores qui s’étaient perdus dans leur bout de terre insulaire nommé Sleeper Vessels, leur second et excellent album sorti l’an dernier. De la même famille qu’un FULL OF HELL, FAWN LIMBS explore une continuité issue sans doute du même maelström d’où ressort les morceaux les plus atypiques du dieu tutélaire NAPALM DEATH (- pour les plus anciens exemples, on vous renvoit à l’ouverture de FROM ENSLAVEMENT TO OBLITERATION « Evolved As One » –   )

Si vous êtes d’humeur sombre et n’ayez aucune peur en quittant votre zone de confort « Darwin Falls » correspondra à vos attentes. En partie improvisé, avec une histoire mêlant faits et fictions contée par leur batteur Lee Fisher, l’album se voit absolument sublimé par le saxophone d’Ivan Zapata. L’apport de musiciens en extra du trio d’origine a sans doute participé à constituer cette saveur particulière avec des personnes venant aussi bien de Nouvelle-Zélande, de Suisse que d’Angleterre et de Colombie, ne se limitant à aucun instrument : trompette, trombone, viole…

L’album est sorti le 13 août 2021. Pour les fans de MESHUGGAH, CAR BOMB et du multi-instrumentiste et producteur Colin Marston (Behold… The Arctopus)

 

 

 

Partager

Laisser un commentaire