COVID : DEUX CONCERTS TEST

Deux concerts test sont en préparation à la Secret Place en avril à Montpellier, dans une volonté de réouverture des lieux culturels.
image article COVID : DEUX CONCERTS TEST

Stéphane Ricchiero et François Pinchon, respectivement président de l’APEM et directeur de la TAF et de la Secret Place, sont à l’initiative du projet de concerts tests sur le territoire de la Métropole de Montpellier, dans une volonté de permettre une réouverture rapide des salles de concerts de capacité « Club » de 300 à 800 places.

Depuis le mois de janvier, ils travaillent en étroite collaboration avec le CHU de Montpellier pour établir un protocole de recherche conforme aux exigences méthodologiques et éthiques. Cette étude est portée par le CHU de Montpellier qui en est le promoteur et est vivement soutenue par la Région Occitanie, la Métropole de Montpellier, et la ville de Saint Jean de Védas, particulièrement impliquées.

Les deux concerts tests se dérouleront en avril dans la salle Secret Place située à Saint Jean de Védas, commune membre de la Métropole de Montpellier.

Cette étude scientifique est complémentaire aux autres menées sur le territoire, notamment les concerts tests en préparation à Paris et Marseille dans des salles de capacités supérieures.

L’objectif de ces concerts test est de fournir des informations scientifiques précises, afin d’éclairer les décisions politiques à venir pour envisager une réouverture sécurisée des salles pour les spectacles de musiques actuelles.

Ce protocole étudiera notamment le comportement du virus lors d’un concert debout, sans distanciation physique mais en respectant les autres consignés sanitaires d’usage (masques obligatoires, gel hydro-alcoolique, gestion des flux d’entrée et sortie).

Le laboratoire montpelliérain Sys2Diag/CNRS, partenaire du projet, fournira les tests salivaires rapides EasyCOV *, développés en Région Occitanie avec l’entreprise SkillCell.

* EasyCOV est un test de détection de l’ARN viral plus simple et plus rapide (40 min) que les tests RT-PCR. La technique RT-LAMP sur laquelle est basée EasyCOV permet d’amplifier l’ARN viral puis de révéler son éventuelle présence dans un échantillon salivaire après deux périodes de chauffe, respectivement de 10 minutes à 80°C puis de 29 minutes à 65°C. L’accès aux résultats s’appuie sur une application numérique par lecture colorimétrique.

Sous réserve de la validation du protocole par les autorités sanitaires, les concerts test devraient avoir lieu entre mi et fin avril avec des artistes régionaux.
La programmation rock de ses deux concerts est en cours et sera communiquée prochainement.

 

Partager

Laisser un commentaire