INGRINA (France), post-hardcore atmosphérique à deux batteries, la b.o. de vos cauchemars

Des fois on met du temps à apprécier les découvertes, INGRINA nous avait contacté en 2016 pour la sortie de leur premier Ep, et nous faire entendre Stolidity, un post-metal à 6 têtes, deux batteurs assurant la charge, et trois guitares ciselant un paysage crépusculaire sur fond de voix perdue dans un matin brumeux.

Basé en Nouvelle-Aquitaine, l’atmosphère romantisque noire se repète en boucles infinies, et en mieux, l’expérience acquise se faisant forcément ressentir sur leur nouvel opus Siste Lys, toujours prêt à nous embarquer sur les rives du fils d’Erèbe. Le disque nous fait appréhender un un imaginaire de l’enfermement, en plein doute sur la schizophrénie du capitalisme, revenant sur les événements du 17 mars 2020.

Leur précédent opus Etter Lys, sorti en 2018, est en écoute sur leur bandcamp.

Liens 

atrdr.net

atantreverduroi.bandcamp

facebookingrinaband

Commenter cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.