Les délinquants de Viagra Boys, ceinture noire du Street blues

image article Les délinquants de Viagra Boys, ceinture noire du Street blues

La suède et les tatouages sont sans doute le meilleur terreau pour la naissance d’un groupe aussi déglingué que VIAGRA BOYS ?

A la limite des genres rock, ils ne se fixent aucune frontière musicale, et délirent doucement dans des clips digne d’un Buñuel aimant les street artist. Leur vision de la société est le reflet de leur musique : pris à rebrousse-poil, ils s’en amusent au lieu de s’en attrister- avec une pointe de désespoir qui pointe son nez comme un trop plein de spleen dans un verre rempli d’absthinte.

Les guitares suintent, on sourit et ça grince dans les coins – On pense aux tubes planétaires de TURNSTILE : « Real Thing », et « Bomb / I don’t Wanna Be Blind ».

https://www.youtube.com/watch?v=QjL7D33x

 

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.