Le groupe de death iranien ARSAMES a été arrêté et est sous le coup d’une condamnation à 15 ans de prison pour « avoir joué de la musique satanique »

image article Le groupe de death iranien ARSAMES a été arrêté et est sous le coup d'une condamnation à 15 ans de prison pour "avoir joué de la musique satanique"

C’est avec tristesse que l’on a appris l’arrestation du groupe de death ARSAMES par le gouvernement iranien. En effet, la République Islamique poursuit inlassablement sa croisade contre la musique heavy dans le pays, essayant de censurer les groupes et de les emprisonner pour le crime de… « jouer du heavy », musique considérée comme contraire aux principes de l’État. Plus tôt ce mois-ci, des membres du groupe ont été arrêtés et sont sous le coup d’une peine d’emprisonnement de 15 ans pour appartenance à un groupe de metal satanique et opposition au gouvernement islamique…

Cependant, par l’intermède de nos collègues de Metal Injection ( qui suivent l’affaire de près ), on sait que les membres du groupe ont payé une caution et sont actuellement en sécurité et ne sont pas détenus en prison, ils attendent le début de leur procès. On ne fait bien sûr pas de politique ici mais nous tenions à en parler tout de même et à apporter notre soutien au groupe, à ses proches et aux fans de metal ( et de musique ) du monde entier qui doivent encore se cacher pour vivre leur passion. On essayera de suivre nous aussi les débouchés de cette histoire.

Pour info, ARSAMES n’est pas un groupe de débutants puisqu’il officie dans le death depuis 2002, bien que jouer du metal soit considéré comme illégal dans son pays. Ils ont déjà joué dans plusieurs festivals notamment en Turquie, à Dubaï et en Arménie.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.