[ Chronique ] BORKNAGAR – True North ( Century Media Records )

Cela faisait un moment que je n’avais pas entendu parler de BORKNAGAR et franchement cela commençait à me manquer tant la qualité de leur oeuvre n’a jamais fait défaut, ni n’a déçu le fan de musique que je suis.  Si le groupe n’a clairement plus rien à prouver, il n’a cependant de cesse de repousser ses limites et de continuer une progression artistique entamée il y a presque 25 ans. À ce titre, « True North » ne fait que continuer l’ouvrage black mélodique caractérisé et facilement reconnaissable des Norvégiens, tout en réussissant à innover de par sa richesse, son inspiration, son étonnante accessibilité et sa passion intacte. On peut donc le dire : le groupe est désormais devenu un classique !

Comme toujours, il est dirigé par le guitariste et maître à penser Øystein G. Brun, sans qui BORKNAGAR ne serait tout simplement pas BORKNAGAR. Mais, et c’est sûrement ce qui contribue au sentiment de re-nouveau, le groupe a subi de nombreux changements… En effet, après le départ de Vintersorg, au chant depuis 2001, c’est à I.C.S. Vortex et Lars Nedland qu’est revenu le droit de gérer cris, voix claires, basse et claviers. De quoi perturber légèrement les fans mais également la manière d’appréhender la composition de « True North ».

Musicalement, sans surprise, on reste en territoire connu. On voit qu’après 25 ans la recette est lisible et bien rodée. On retrouve donc des pistes à structure progressive, alternant passages blastés ou plus lourds, avec des parties mélodiques plus planantes, sans oublier toute une panoplie de refrains accrocheurs. Comme toujours, la musique de BORKNAGAR se veut imagée, descriptive, naturellement sauvage et fluide. Elle est comme une rivière tantôt douce et contemplative, s’écoulant lentement entre de solides structures rocailleuses prises dans un sublime lichen vocal ; tantôt torrentielle et magmatique, des berges gonflées se déversant dans un lac aussi noir que profond… Un voyage musical qui, même si il ne nous est pas inconnu, semble toujours valoir le coup.

Maintenant, je pourrais facilement disserter sur chaque titre et sur ce qu’il a à offrir mais cela serait un peu réducteur tant j’ai vraiment vécu l’album comme un tout, musicalement clairsemé mais homogène tout de même. Le folk et le côté progressif semblent prendre un peu plus le pas sur le reste mais le résultat n’en est que plus envoûtant, somptueux. Par ailleurs, l’album me parait se concentrer principalement sur la force du chant et des mélodies vocales.

Le duo vocal nouvellement formé y fonctionne à merveille. Les chants clairs ( prépondérants ) se complètent, se marient, s’harmonisent parfaitement, chacun développant ses textures, avant de s’assembler pour créer ce tout si distinguable. La qualité des chants, très importante chez BORKNAGAR, l’est ici plus que jamais : les chanteurs livrent une prestation accrocheuse et mémorable, tout en classe. Si les vocaux purement black sont assez anecdotiques, c’est pour mieux gagner en impact, en froideur et en efficacité lorsqu’ils font leur apparition. Vortex, glacial et menaçant, y excelle en nuance dans un registre qu’on ne lui connaissait pas forcément.

Par exemple, sur le puissant «Thunderous », Vortex et Hedland tissent un canevas vocal, se juxtaposant parfaitement entre dureté et pureté, tantôt mélancolique, tantôt épique juste avant qu’un tourbillon de hurlements frénétiques ne prenne le dessus… Le groupe mélange savamment styles et rythmes, démontrant par la même occasion ce qu’est et doit être le black metal dit progressif.

« True North » est aussi un terme de navigation, il fait référence au Pôle Nord, considéré comme la constante, la base de toutes les autres directions. On pourrait en dire autant du groupe et de son oeuvre car avec « True North », BORKNAGAR confirme son statut de force tranquille et indéboulonnable. Un groupe expérimenté qui continue de créer tout en gardant son essence, qui continue de composer avec son temps, et de nous faire rêver…

 

Commenter cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.