Avec le nouveau PHARMAKON ( Avant-Garde Noise / US ), Margaret Chardiet explore les désirs auto-destructeurs de l’Homme…

Voici enfin le retour de la terrifiante Margaret Chardiet et de son projet électronico-noise, PHARMAKON !!

« Devour » est le quatrième album de Margaret Chardiet et il sortira le 30 Août prochain chez Sacred Bones Records. « Devour » est aussi considéré comme la production la plus intense de PHARMAKON à ce jour. Comme sur les précédents albums, « Devour » propose un concept fort qui est exorcisé, tout au long des cinq morceaux, en utilisant des images et des textes traitant de l’auto-cannibalisme vu comme une allégorie de la nature auto-destructrice de l’être humain. Chacune des cinq chansons fait donc écho à une étape de chagrin associée à ce cycle d’autodestruction et de chaos qui nous entoure et qui nous amène à nous dévorer pour tenter de trouver un équilibre dans notre lente agonie.

Pour info, l’album a été enregistré par Ben Greenberg ( UNIFORM ) et il est le premier a être enregistré en studio. Les parties A et B ont chacune été enregistrées comme une prise en continu ( même les voix ), marquant un processus totalement nouveau pour l’artiste qui permet à la férocité et à l’immédiateté de sa performance live de résonner de bout en bout. « Devour » explore également de nouveaux territoires sonores, avec une électronique plus dense et plus de groove. 

En guise d’avant-goût, on a droit au titre « Self-Regulating System », à découvrir ci-dessous.

Commenter cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.