[ Chronique ] JAMBINAI 잠비나이 ou quand la musique traditionnelle coréenne rencontre le post-rock : découvrez « Onda »…

En utilisant divers instruments folkloriques coréens et une instrumentation moderne pour créer l’une des alchimies les plus uniques de la musique, un post-rock empreint des vibrations et des traditions du Pays du Matin calme, JAMBINAI 잠비나이 a révélé au monde tout un panel d’émotions et de sentiments encore méconnu. Après déjà deux albums, « Différance » et « A Hermitage » ( cf. notre chronique ), le groupe nous revient donc avec « Onda » un troisième essai qui vient encore affirmer un peu plus sa personnalité et sa singularité. 

Loin d’être aussi lisse et méditative que pourrait en laisser croire la stéréotypie européenne, cette nouvelle oeuvre de JAMBINAI 잠비나이 continue de s’inspirer de cet idéal que le groupe a dévelloppé sur ses précédents albums : un mélange de folklore et de modernité. Une musique hautement cathartique, une onde sonore qui se concentre sur la nature humaine et ses sentiments, dans la plus pure tradition philosophique et artistique coréenne ; la sincérité, le contact avec les éléments mais avec le souci des hommes, l’intériorité, le sens du mystère, du sacré et de l’héritage, la purification de l’esprit-coeur.

L’essence de « Onda » est une musique complexe et racinaire, d’une force et d’une beauté déchirante à crever, aussi vaste et silencieuse que bruyante et brute, comme les sentiments de l’anima humaine. Elle inclue donc un large éventail de sonorités et de voix, telles que des lamentations traditionnelles ou des cris rocailleux de guerriers, le tout est ancré dans un son moderne, rock et puissant, inattendu et versatile.

Tout cela nous suggère que l’héritage et la question de la méditation ou du retour au soi et au calme intérieur, n’est qu’une question de point de vue et d’interprétation. Parfois même, un problème d’équivalence culturelle ou de compréhension dans le moyen de transcendance et de reconaissance. Car ici, JAMBINAI 잠비나이 semble chercher, à la manière des formes les plus extrêmes de spiritualité, à sublimer la catharsis par l’épreuve, la souffrance et le cheminement intérieur.

Commenter cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.