Nostromo – Les Suisses les plus cultes de la planète reviennent avec un Ep nommé Narrenschiff, soit la Nef des fous, embarquez dans leur folie

NOSTROMO – Narrenschiff [nɔiz’ædikt’] Release: 8 Mars 2019

J’avais 24 ans quand j’ai vu pour la première fois NOSTROMO en concert au Superbowl Hardcore à Rennes en 1999. La tête d’affiche, ce soir-là, était les fondateurs du genre grind : NAPALM DEATH, et l’autre soir CONVERGE, les portes étendards du Hardcore moderne.  Toute une époque ! C’était aussi l’époque de ‘Argue’ le premier album des Suisses, et nous nous prenions ce soir-là en pleine poire des titres comme « Lost Inside », tout à la fois punitifs dans leurs lourdeurs et excessifs dans leurs rapidités dû à un poignet d’exception, celui de leur guitariste, Jéjé. Nostromo, brûlant les frontières d’une fièvre à la fois grind et hardcore à l’image de cette double tête d’affiche, imposait alors à jamais sa marque sur le front de jeunes metalleux, tout comme les porteurs de casquettes, ravis d’entendre la parfaite fusion de deux genres aimés. 20 ans après, devenu à son tour une référence incontournable, et revenu d’entre les morts,  Nostromo balance un Narrenschiff, toujours aussi affûté, où le combo n’a pas perdu une once de sa rage au ventre. Six titres où Javier convulse derrière son micro, pendant que Jéjé assène son grind-core ultra-syncopé avec une finesse pas évidente à aller chercher tant l’intensité des morceaux tient aux condensés d’idées synthétisés en 3 minutes pour atteindre une efficacité absolue. Le dernier titre « Septentrion » atteignant les 5 minutes – on présume que l’album en préparation réservera son nombre de surprises, privilégiant l’ambiance, l’expérimentation à la destruction immédiate de nos conduits auditifs. Leur nouveau batteur, Max, se montre capable d’assurer des parties blast beat foudroyantes, emportant les nouveaux morceaux avec une nouvelle fougue extrêmement solide et prometteuse pour la suite qui sera, n’en doutons pas, furieuse, épique, explosive et décapante.

Commenter cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.