Découvrez THE ARMED, la nouvelle sensation hardcore-punk américaine !!

THE ARMED est un collectif originaire de Détroit qui se définit comme un groupe de punk-hardcore à l’aspect extrêmement volatile et volontairement incontrôlable. Sa formation, telle un précipité instable, a tendance à partir un peu dans tous les sens. Preuve en est : il n’y a pas d’éléments, de membres ou d’ingrédients officiels chez THE ARMED, c’est un véritable collectif. Il lui arrive même de se produire sous d’autres noms, en secret…

Avec « Only Love », son troisième album sorti en Avril dernier chez Throatruiner Records , le groupe s’est, une fois de plus, réinventé et a réussi à créer un son totalement unique ; une sorte de soupe vicieuse à base de hardcore-punk et de noise, le tout sur-vitaminé à l’électro. De ce fait, la musique de THE ARMED agit comme un pavé, comme une force imprévisible et implacable.

Et c’est bien pour cela que THE ARMED se révèle extrêmement complexe à décrire. Je dirais donc simplement que la musique du groupe se repose sur un travail de guitare en « lasagne déstructurée », couplé à une couche de batterie poly-rythmique. Chaque instrument est utilisé comme un bloc et vient construire, structurer, renforcer un mur de son ultra-massif et imperméable. On ajoute à ça un bon gros glaçage électro-synthétique qui englobe tout, et des voix le plus souvent hurlées et masquées sous une tonne d’effet.

Ça sonne donc très hardcore-punk, mais relativement digital-expérimental. On rapprocherait presque le style d’un CONVERGE ou d’un DILLINGER qui aurait rencontré un ATARI TEENAGE RIOT. C’est d’ailleurs, ce bon vieux Ben Koller de CONVERGE qui officie derrière les fûts sur « Only Love ». Il vient offrir toute sa puissance, sa technique et son expérience au collectif… Quelle prestation encore une fois !!

Mais passons ! THE ARMED ça s’entend, mais surtout ça s’écoute ! Et si on l’écoute comme il se doit, « Only Love » offre tous ses trésors. De sa superposition sonore complexe qui paraît brute de prime abord, à chaque écoute passionnée, se révèle par surprise de nouvelles sensations et de nouvelles choses à entendre… Des bidouillages électroniques par-ci aux petits éléments shoegaze par-là en passant par des chants clairs presque « rafraîchissants », il y a des émotions et des mondes entiers qui se cachent au milieu de la jungle sonore dense et du chaos noise produit par le collectif.

Et il est là le tour de force !! THE ARMED vient labourer les jachères du hardcore et semer les graines d’une nouvelle discorde, d’une culture créative et radicalement complexe et violente, sale et imparfaite, mais conçue en âme et conscience. Sa musique déstabilise profondément et vient prendre l’auditeur à contre-pied en dévastant tympans, muscles et sens. Et c’est exactement ça que l’on recherche dans la musique moderne parfois si ( trop ) stéréotypée : du choc et de l’émotion.

Alors vous me direz : sur-efficience ou « j’en-foutisme » ? Je ne saurais vous répondre ! Mais en tout cas, pour moi, THE ARMED est unique. Ce groupe débarque et brise les codes, souffle un nouvel air de violence, de folie, d’intensité, de passion et d’Amour… De par sa production corrosive et sa composition singulière, « Only Love » est un album très ambitieux, audacieux et dur à apprivoiser, mais il est une déclaration d’amour à la musqiue et une démonstration ultime du potentiel de THE ARMED. À écouter 10, 20, 30, 100 fois, inlassablement !!

Commenter cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.